« Parle-moi maintenant » avec Dominique Angers

Aujourd’hui, je vous propose un court entretien avec le professeur Dominique Angers de la Faculté de Théologie Évangélique de Montréal (FTE-Acadia) afin qu’il nous parle de son podcast « Parle-moi maintenant« .

 

Bonjour Dominique, pourrais-tu te présenter en quelques lignes ?

 

Je suis marié à Laura, nous avons trois garçons de 8 à 12 ans. J’enseigne le Nouveau Testament et la théologie pratique à la Faculté de Théologie Évangélique, à Montréal. Avant cela, j’étais pasteur en Alsace (est de la France) puis prof de théologie à Genève, en Suisse. Je suis originaire du Québec, mais avec les études et les différents postes que j’ai occupés, j’ai vécu à l’étranger pendant dix-sept ans (d’abord aux Etats-Unis, puis en France).

 

Pourrais-tu nous expliquer un petit peu la genèse du projet « Parle-moi maintenant » (PMM) ?

 

J’ai mûri ce projet quelques années (littéralement) avant de le lancer ! Au départ, j’avais en tête un podcast en audio seulement, qui présente simplement des textes bibliques avec quelques explications et des pistes d’application. Certains de mes étudiants de l’époque, à l’Institut Biblique de Genève, m’encourageaient à aller de l’avant (les blogueurs du site ToutPourSaGloire.com, aujourd’hui mes collaborateurs !).

 

Puis, j’ai découvert le podcast « Look At the Book » de John Piper. Cela m’a donné envie de créer un visuel, mais avec des différences importantes par rapport à l’outil de Piper. C’est un peu comme ça que PMM est né.

 

Nous avons adapté le visuel à ce que j’avais vraiment à cœur de présenter pour chaque texte biblique étudié : l’idée principale, un découpage facile à suivre, des applications pratiques et une prière.

 

Aujourd’hui, je publie un nouvel épisode par semaine (hors vacances). Je vois PMM comme un véritable projet à long terme, Dieu voulant.

 

Pourquoi le titre « Parle-moi maintenant » ?

 

« Parle-moi maintenant », c’est la prière de tout chrétien qui ouvre sa Bible en souhaitant que Dieu lui parle. En mettant cette prière dans le titre, on pense davantage au fait que la méditation de la Bible est bien plus que l’étude d’un livre. C’est une personne qui nous parle, et pas n’importe qui !

 

Quel est le but recherché ?

 

Nous parcourons différents livres du Nouveau Testament, à raison d’épisodes d’environ dix à douze minutes chacun. L’énoncé qui résume PMM, c’est « parcourir le Nouveau Testament un livre à la fois ».

 

Chaque épisode se présente sous la forme d’une vidéo dans laquelle le texte biblique défile au fur et à mesure des explications, en soulignant (par des couleurs) les parties du texte qui sont commentées. C’est très visuel, et c’est le texte biblique qui est mis en avant. Beaucoup de personnes apprécient une aide visuelle, car cela favorise la concentration. Pédagogiquement, c’est génial : cela me permet de souligner les parties du texte sur lesquelles je souhaite attirer l’attention.

 

Quelle série PMM est disponible et lesquelles sont en préparation ?

 

Nous avons lancé PMM avec une série sur la lettre de Paul aux Éphésiens, qui comporte vingt épisodes. L’idée était que, après l’écoute des vingt courts épisodes, on puisse avoir une bonne idée de ce qui se trouve dans cette épître et de ce que Dieu veut nous dire par ce livre.

 

L’objectif est semblable pour notre série actuelle sur l’Évangile selon Marc, mais avec davantage d’épisodes.

 

Je n’ai pas encore choisi le livre que je ferai après Marc, mais on est dans cet évangile pour un bon moment !

 

Quelles sont les manières dont peuvent être utilisés les épisodes PMM dans nos Églises ?

 

Certaines Églises utilisent PMM dans leurs petits groupes. Soit les personnes visionnent les vidéos avant les rencontres, soit elles le font toutes ensembles au début des rencontres. Sur mon blog, je fournis pour chaque épisode un questionnaire qui peut être repris par les animateurs de groupes de maison ou autres. Les questionnaires comportent à la fois des questions de compréhension et des questions sur l’application pratique.

 

PMM peut aussi servir de guide de lecture régulière de la Bible. On lit d’abord le texte, on le médite un peu par soi-même. Puis, on regarde la vidéo. Enfin, on prie à partir du texte, dans la continuité de la prière qui est proposée à la fin de chaque épisode.

 

Bien entendu, PMM s’utilise aussi « hors Église » : les gens regardent les vidéos et méditent l’Écriture, tout simplement. C’est probablement l’usage le plus répandu.

 

Comment suivre le podcast PMM?

 

On peut suivre le podcast en s’y abonnant de différentes manières.

 

L’option qui offre le plus de ressources consiste à s’abonner à mon blog (c’est-à-dire à ma newsletter). Les gens peuvent le faire au bas de cet  article: https://dominiqueangers.toutpoursagloire.com/pmm-evangile-selon-marc-1-commencement/, ou de tout autre article de mon blog.

 

Ainsi, ils recevront par courriel non seulement les vidéos de la série PMM sur Marc, mais aussi: a) les billets complets de la série, qui comprennent des compléments (par exemple des questionnaires qui peuvent être utilisés pour la réflexion personnelle ou les échanges en groupe; b) mes autres billets sur plein de sujets, y compris bien entendu sur l’Évangile selon Marc (j’ai pas mal d’idées en gestation pour compléter les vidéos par des articles sur des aspects précis de cet évangile).

 

Bonus : pour un temps limité, toute personne qui s’inscrit à mon blog (à ma newsletter) reçoit un ebook gratuit, que j’ai rédigé.

 

Mais ce n’est pas la seule option. Les gens peuvent aussi:

 

 

Tout cela est bien sûr gratuit, et sans engagement.

 

Merci à Dominique Angers d’avoir accepté ce court interview. 

0 réponses sur ""Parle-moi maintenant" avec Dominique Angers"

    Laisser un message

    À propos

    Multi-C est la plateforme de formation en ligne gratuite de l'Union Baptiste.

    Qui est en ligne?

    Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site
    Copyright© 2015- Union d'Églises Baptistes Francophone du Canada | Site développé par Nelmedia. Tous droits réservés.
    Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
    error

    Suivez-nous !!!

    Facebook
    Facebook