Les marques d’une église en bonne santé : la Prédication de la Parole de Dieu (2)

Un principe important que chaque église se doit de ne jamais oublier est qu’elle est avant tout un communauté de disciples de Jésus-Christ, une communauté d’hommes et de femmes qui ont été racheté à un grand prix (la vie du Fils de Dieu incarné) pour ainsi être un peuple au service de son Roi Jésus-Christ.

Chacune des personnes appartenant à cette communauté est alors appelée à grandir dans une connaissance profonde de Jésus-Christ et des caractéristiques de Son royaume. Il est important de souligner que cette « connaissance » n’est jamais comprise dans la Parole de Dieu comme la simple connaissance factuelle de plusieurs vérités théologiques qui n’auraient aucun impact sur notre manière de vivre ou de penser. En effet, comme Paul le souligne avec tant de justesse dans le début de sa lettre aux Philippiens :

 » Et ce que je demande dans mes prières, c’est que votre amour abonde de plus en plus en connaissance et en vraie sensibilité ; qu’ainsi vous sachiez apprécier ce qui est important, afin d’être sincères et irréprochables pour le jour de Christ, remplis du fruit de la justice par Jésus-Christ, à la gloire et à la louange de Dieu. » (Phil 1.9-11)

Il est alors clair que la connaissance que nous sommes appelés à avoir est une connaissance indissociable de notre amour, notre amour pour Dieu et pour ceux qui nous entourent (dans le contexte de Philippiens, Paul parlait avant tout de l’amour fraternel, mais d’autres textes nous permettent d’élargir le champs de l’amour qui caractérise alors le disciple de Jésus-Christ).

Or, cette connaissance, caractéristique de l’amour du disciple de Jésus-Christ, qui nous permet alors de discerner ce qui est essentiel dans notre vie, n’est pas une chose « naturelle » en nous ou une chose que nous pourrions acquérir par le biais d’une réflexion solitaire et autonome fondée sur nos seules facultés cognitives naturelles. Non, comme le souligne Paul en Romains 12.2 (cf. Eph 4.23, Rom 6.4, Col 3.10), notre cœur, notre intelligence, nos pensées ont besoin d’être sans cesse renouvelées . Et ce renouvellement est une oeuvre que Dieu seul accomplie en nous par la puissance conjuguée de Sa Parole et de Son Esprit (2 Tim 3.16, 1 Pierre 1.22-2.3,Psaume 19.8-11).

La Parole de Dieu est ainsi centrale dans la vie du disciple de Jésus-Christ et ainsi dans la communauté des disciples de Jésus-Christ. Et notre ferme assurance est que le Saint-Esprit accompagne toujours Sa Parole pour illuminer le cœur des croyants pour qu’ainsi leur intelligence soit renouvelée et qu’alors, leurs pensées étant captives à l’obéissance de Christ, leur vie manifeste l’arôme d’un amour profond pour Jésus-Christ et pour leur prochain.

Cependant, Dieu, dans sa sagesse et sa bonté, a décidé d’établir des hommes comme bergers de cette communauté pour qu’ils puissent prêcher Sa Parole à leur communauté et qu’ainsi, lorsque la prédication est accomplis droitement, les disciples de la communauté puissent être nourris et transformés par le ministère de la Parole de Dieu, et qu’aussi, si des incroyants sont présents, dans la grâce du Seigneur, Dieu puisse se révéler dans leur cœur.

La prédication joue ainsi un rôle central au sein de l’église locale car c’est un outil privilégié que Dieu a établi pour que Son peuple soit régulièrement nourri de la Parole de Dieu et qu’il puisse grandir dans une droite compréhension de l’Évangile. Il est cependant important de noter que le ministère de la Parole de Dieu au sein de l’église locale ne doit pas être limité à la prédication, mais cependant, il ne devrait être défini par rien de moins. Au sein de l’église locale, d’autres ministères de la Parole de Dieu (alors subordonnés à la prédication de la Parole de Dieu) jouent aussi un rôle important : études bibliques, catéchèse, enseignements des enfants, Formations théologiques, discipolat en utilisant un livre biblique… .

La prédication de la Parole de Dieu, centrale à la vie de l’église locale, est alors caractérisée, entre autres, par les choses suivantes : Exposition textuelle, Proclamation christocentrique, Adoration théocentrée.

La prédication est une exposition textuelle : Que ce soit dans une prédication textuelle suivie (exposition suivie d’un livre biblique), ou que ce soit dans une prédication textuelle thématique (exposition d’un thème biblique qui est exposé clairement dans un passage biblique), la prédication est par définition une proclamation passionnée d’un texte biblique. Une proclamation du sens d’un texte biblique que l’on a établie en prenant le soin de trouver avec minutie, par le biais de l’exégèse, quelle était l’intention de l’auteur du texte biblique.

La prédication est une proclamation christocentrique : L’histoire progressive de la révélation biblique alors contenue dans les 66 livres de la Bible trouve son point culminant et son plein accomplissement dans ce « mystère » caché de tout temps et maintenant révélé par les écrits apostolique : L’inauguration du règne de Jésus-Christ dans sa vie, sa mort, sa résurrection et son ascension; un règne caractérisée par la grâce, le pardon,  la justice et la vie éternelle. Comme me le répétait un de mes professeurs au séminaire : « Si vous ne prêchez pas l’évangile de Jésus-Christ, quelque soit le texte que vous avez choisi, votre prédication n’est fondamentalement pas une proclamation chrétienne. »

La prédication est un acte d’adoration théocentré : La prédication est plus qu’un simple acte de transfert d’informations. Comme le souligne John Piper dans son livre « Expository Exultation », la prédication chrétienne est avant tout un acte d’adoration, une exultation expositoire. C’est à dire un acte au travers duquel le prédicateur exulte, au travers de son exposition des saintes écritures, à propos de la beauté et de la grandeur du Dieu Trinitaire dans lequel il trouve pleinement sa joie. C’est une exultation au sein de laquelle il invite ses auditeurs à le rejoindre pour adorer ce grand Dieu qui nous a sauvé en nous unissant à Jésus-Christ par la foi par la puissance du Saint-Esprit.

Que nos églises puissent de plus en plus être remplies des douces sonorités d’une exultation expositoire à la gloire de notre grand Dieu trinitaire !

 

 

0 réponses sur "Les marques d’une église en bonne santé : la Prédication de la Parole de Dieu (2)"

Laisser un message

À propos

Multi-C est la plateforme de formation en ligne gratuite de l'Union Baptiste.

Qui est en ligne?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site
Copyright© 2015- Union d'Églises Baptistes Francophone du Canada | Site développé par Nelmedia. Tous droits réservés.